Bragelonne

Nous sommes actuellement le 18 Novembre 2017, 06:43

Le fuseau horaire est réglé sur UTC




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 111 messages ]  Atteindre la page Précédent 16 7 8 9 1012 Suivant
Auteur Message
MessagePublié : 10 Février 2015, 11:52 
Hors-ligne

Inscription : 14 Octobre 2008, 19:11
Messages : 44
Localisation : lille
Par contre, j'ai vu que Sanctuaire était enfin en numérique ( les 2 premiers tomes).
Ca a amorcé un changement? genre meilleures ventes? ;)


Haut
   
MessagePublié : 21 Février 2015, 16:39 
Hors-ligne

Inscription : 07 Décembre 2010, 09:56
Messages : 40
Je l'espère aussi.
Franchement je veux bien payer plus cher pour les ouvrages de ce genres pour être sur d'avoir le reste de la série.
Par contre je trouve moyen-moyen la communication de Bragelonne sur les séries qui s'arrêtent.


Haut
   
MessagePublié : 23 Février 2015, 17:51 
Hors-ligne

Inscription : 03 Mai 2004, 19:39
Messages : 1745
Localisation : Rosny-sous-Bois
Daystrom a écrit :
Franchement je veux bien payer plus cher pour les ouvrages de ce genres pour être sur d'avoir le reste de la série.

L'un des problèmes dans ce genre de cas, c'est que sur tous les lecteurs (déjà insuffisants) qui veulent continuer la série il y a en a qui n'accepteront pas une augmentation de tarif. :-)
Citer :
Par contre je trouve moyen-moyen la communication de Bragelonne sur les séries qui s'arrêtent.

Sur ce dossier particulier ils ne sont pas en dessous de la moyenne des éditeurs (puisque la plupart d'entre eux ne communiquent pas du tout sur ces sujets). ;)

_________________
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Moriarty de Newman, L'épée de la providence de Sapkowski, La Terre bleue de nos souvenirs de Reynolds, Toll the Hounds d'Erikson & Les cendres de la victoire de Weber.


Haut
   
MessagePublié : 24 Février 2015, 08:59 
Hors-ligne

Inscription : 14 Octobre 2008, 19:11
Messages : 44
Localisation : lille
Je préfère des nouvelles au compte goutte que pas de nouvelles du tout :D


Haut
   
MessagePublié : 22 Mars 2015, 23:57 
Hors-ligne

Inscription : 22 Mars 2015, 23:03
Messages : 2
Bonjour,

Nouveau venu, je découvre ce forum consacré à un ouvrage que je n'hésite pas à considérer comme un chef d'oeuvre. Je suis professeur de français et Sanctuaire me paraît digne des meilleurs romans d'Alexandre Dumas, ce qui ne manque pas d'ironie par rapport au nom de l'éditeur, "Bragelonne". J'ai eu l'occasion de lui parler (à l'éditeur, pas à Dumas) ainsi qu'au traducteur de la série, aussi sympathique que compétent, que l'arrêt de la publication désole autant que nous. Je lui avais écrit ceci à l'époque :

"Souhaitons qu'un éditeur se décide à poursuivre la publication de "Sanctuaire", en privilégiant, par delà les chiffres de ventes actuels, ces notions apparemment devenues désuètes, l’intérêt littéraire de l’œuvre et le désir de la faire connaître , et pourquoi pas, la possibilité que l'obstination se révèle payante, et que ces romans remarquables, et remarquablement traduits, rencontrent enfin leur public. Un éditeur doit certes rentabiliser son entreprise, s'il veut la poursuivre, mais ne peut-il tout simplement croire en la littérature et prendre parfois les risques qu'elle mérite ?"

J'avais aussi contacté l'Atalante en écrivant notamment :

"J'espère que certaines remarques pourront faire avancer votre réflexion sur la suite de vos publications concernant David Weber. Puis-je vous redire simplement, en tant que professeur de français, connaisseur de la littérature de science-fiction dont je possède des milliers d’œuvres, et lecteur de tous les romans de Weber parus en français, que "Sanctuaire" se situe au-dessus de tout ce que cet auteur a écrit jusqu'à présent, et que les conditions me paraissent réunies pour un vrai succès d'édition, assuré à la fois par les lecteurs abandonnés par Bragelonne, vos propres lecteurs désireux de poursuivre leur découverte de l’œuvre de David Weber dont vous êtes les promoteurs reconnus, et de nouveaux lecteurs attirés par la puissante originalité du sujet et son traitement particulièrement passionnant. Les qualités d'"Honor Harrington" atteignent dans "Sanctuaire" leur perfection, tandis que certains défauts se trouvent corrigés ou très atténués, comme je suis certain que vous pourrez le constater en prenant le temps de lire les premiers tomes, passé le court prologue, plus classique. Je me tiens à votre disposition pour tout échange que vous souhaiteriez avoir avec moi, et je vous remercie sincèrement pour l'excellence de votre travail éditorial que nous sommes nombreux à apprécier."

J'avais tenté de résumer mon point de vue ainsi :

"David Weber est surtout connu en France pour la série de romans du cycle "Honor Harrington" parue aux éditions l'Atalante. On pourrait classer ces romans, d'ailleurs remarquables, dans le genre science-fiction militaire et "maritime", qui n'exclut pas, malgré le côté space opéra, certaines subtilités (par exemple Honor est une femme, dans une société future où le sexisme n'existe plus). Weber a en réalité transposé les romans maritimes de l'anglais C. S. Forester dans un avenir où les navires deviennent des vaisseaux de l'espace, l'océan s'élargissant aux dimensions de la galaxie, tandis que le conflit entre les principaux protagonistes évoque notamment la rivalité entre l’Angleterre et la France révolutionnaire du dix-huitième siècle, d'une façon très habile. Devant le grand succès de ces romans, un autre éditeur, Bragelonne, a entrepris depuis quelques années la publication en français d'un autre cycle en cours de Weber, "Sanctuaire", qui fusionne science-fiction et épopée moyenâgeuse. Les trois longs romans parus sont dignes du meilleur Alexandre Dumas, celui des trois mousquetaires et du comte de Monte-Cristo. Toutes les qualités de conteur de Weber sont portées à leur point culminant dans ce qui constitue, à mon avis, et de l’avis d’une dizaine de personnes auxquelles j’ai fait découvrir ces ouvrages, un chef d’œuvre du roman d'aventure, auprès duquel pâlit même le cycle si connu d'Honor Harrington... Il semble vraiment difficile de ne pas se passionner pour une intrigue fascinante, à la fois foisonnante et extrêmement claire, des personnages marquants et attachants, et l'évocation détaillée et étonnamment cohérente d'une société d'avant l'industrialisation.
La réussite est immense. Dans le genre, je n'ai rien lu de meilleur depuis plus de vingt ans.
Malheureusement, Bragelonne a renoncé à publier la suite et, à moins de lire l’anglais couramment, vous ne pourrez la découvrir. J’ai longuement parlé au téléphone avec l’excellent traducteur de Sanctuaire, qui regrette comme moi cette situation. Comment un éditeur peut-il ainsi abandonner ses lecteurs en cours de route ? La priorité n’est-elle pas de respecter la trilogie lecteur/auteur/littérature ? Imaginez que vous lisiez « Le vicomte de Bragelonne » et que vous ne puissiez jamais connaître la fin… Ou bien que vous regardiez un film passionnant qui s’interrompe brutalement…
Souhaitons qu'un éditeur se décide à poursuivre la publication de "Sanctuaire", en privilégiant, par-delà les derniers chiffres de ventes, ces notions apparemment devenues désuètes : l’intérêt littéraire de l’œuvre et le désir de la faire connaître, et pourquoi pas la possibilité, l'obstination se révélant payante, que ces romans remarquables, et remarquablement traduits, rencontrent enfin leur public. Un éditeur doit certes rentabiliser son entreprise, s'il veut la poursuivre, mais ne peut-il tout simplement croire en la littérature et prendre parfois les risques qu'elle mérite ?
Il faudrait créer le délit de « non-assistance à lecteur en danger » !"

Voilà, j'ai été un peu long mais le sujet le mérite... Peut-être y a t'il un dernier espoir : trouver le financement des nouvelles traductions en passant par internet. Un de mes amis vient ainsi de financer la sortie d'une BD grâce au site Ulule. Mais j'ai peur qu'il faille une somme considérable (20000 euros, ai-je lu ?) pour un seul tome et Weber en est déjà à 7 tomes !
On peut toujours rêver ! Ne comptons pas sur les éditeurs pour cela, en tout cas...


Haut
   
MessagePublié : 27 Juin 2015, 15:57 
Hors-ligne

Inscription : 07 Décembre 2010, 09:56
Messages : 40
Bonjour.

Merci bokonon pour ce témoignage qui je te l'avoue me réchauffe un peu le coeur au vue de la situation.
Effectivement comme toi je pense de plus en plus que se tourner vers le financement participatif est une solution pour sortir de cette situation. Sinon l'autre possibilité c'est de monter une association de promotion de la littérature qui reprendrait les droits. J'ai déjà vue un tel scénario de part chez moi pour la traduction en français d'un ouvrage en arabe et sa diffusion aux membres de l'association.
J'ignore si les ventes en numériques ont permis de relancer l'intérêt pour Bragelonne, je l'espère en tous cas. Surtout que niveau S.F ce n'est pas trop çà en ce moment.
Tu as une réponse de l'Atalante?
De mémoire il me semble que le plus gros poste pour la sortie du livre est le budget de traduction de l'ordre de 12 000€. Par contre j'ignore le coût de l'impression dans les tirages déjà effectué.


Haut
   
MessagePublié : 27 Juin 2015, 21:26 
Hors-ligne

Inscription : 03 Mai 2004, 19:39
Messages : 1745
Localisation : Rosny-sous-Bois
Le coût d'une impression est loin d'être négligeable lui aussi. Mais c'est clair que la traduction alourdit sensiblement la facture finale. L'exploitation numérique permet de s'affranchir du coût de l'impression, mais il reste quand même celui de la traduction à supporter. En sachant que sur une vente numérique, la totalité du prix de vente n'est pas consacrée à l'amortissement de la traduction en question (y a la tva, la part du libraire/diffuseur, les droits d'auteurs, etc.) je vous laisse imaginer combien de ebooks il faut vendre et à quel prix pour pouvoir rentabiliser l'affaire. ;-)

_________________
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Moriarty de Newman, L'épée de la providence de Sapkowski, La Terre bleue de nos souvenirs de Reynolds, Toll the Hounds d'Erikson & Les cendres de la victoire de Weber.


Haut
   
MessagePublié : 29 Juin 2015, 09:01 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Mai 2004, 21:30
Messages : 5850
Localisation : Bois des Livres
Daystrom a écrit :
le budget de traduction de l'ordre de 12 000€.


Houla, tu as dû confondre certaines chiffres. On navigue (en général) plutôt autour des 3000€ / 4000 € .

_________________
On n'a encore rien trouvé de mieux que la force brutale pour résister à la violence.


Haut
   
MessagePublié : 29 Juin 2015, 17:27 
Hors-ligne

Inscription : 03 Mai 2004, 19:39
Messages : 1745
Localisation : Rosny-sous-Bois
Siegfried a écrit :
Daystrom a écrit :
le budget de traduction de l'ordre de 12 000€.

Houla, tu as dû confondre certaines chiffres. On navigue (en général) plutôt autour des 3000€ / 4000 € .

Pour des livres plus petits, peut-être.
A Mighty Fortress, le quatrième volume de la série, pèse environ 1,85 millions de signes, soit quand même 1230 feuillets "standard". Même si Bragelonne a (chez certains) la réputation de ne pas payer cher leurs traducteurs, je doute que ce soit à 3€ le feuillet. Même moi j'étais mieux payé pour traduire des nouvelles de Clarke. ;)

_________________
L'affaire Herbefol
Au sommaire : Moriarty de Newman, L'épée de la providence de Sapkowski, La Terre bleue de nos souvenirs de Reynolds, Toll the Hounds d'Erikson & Les cendres de la victoire de Weber.


Haut
   
MessagePublié : 29 Juin 2015, 23:15 
Hors-ligne

Inscription : 22 Mars 2015, 23:03
Messages : 2
Bonjour à vous trois,
Je n'avais pas reçu de réponse de l'Atalante, malheureusement. Les lecteurs américains se régalent (cf. amazon.com) tandis que nous en sommes réduits à regretter de ne pas lire l'anglais comme une seconde langue maternelle... Je me renseigne un peu plus sur les possibilités de financement et je reviens dès que possible. Je peux mettre en contact avec le traducteur, qui serait ravi de poursuivre sa traduction... s'il était payé !


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 111 messages ]  Atteindre la page Précédent 16 7 8 9 1012 Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dave et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduction française officielle © Maël Soucaze