Nymphée
Feuilleter ce livre Ajouter à une liste
Partager
J.-H. Rosny aîné

Nymphée

eBook
Parution: 21 octobre 2013
9,99 $CA
Formats et éditions
Nombre de pages 80
ISBN 978-2-8205-1253-6

« Le père fondateur de la science-fiction française et mondiale. » Serge Lehman

L’œuvre spéculative de J.-H. Rosny aîné a séduit toutes les générations. Il a su concilier à merveille science et littérature. Son roman le plus célèbre, La Guerre du feu, a été porté à l’écran par Jean-Jacques Annaud.

Entre 1887 et 1939, Rosny a écrit plusieurs dizaines de romans et nouvelles appartenant à un vaste cycle dont l’action commence au paléolithique et s’achève cent mille ans dans l’avenir. Une histoire totale de l’être humain depuis la préhistoire jusqu’à son extinction – ou plutôt son remplacement. La première histoire du futur.
« On ne peut que rester sans voix devant l’ampleur de cette fresque. » Serge Lehman

Le capitaine Jean Louis Devreuse a mis sur place une petite expédition pour aller explorer les lointaines contrées aux confins de la Sibérie. Le temps passe sans aucune découverte majeure et les hommes se lassent peu à peu. Quelques-uns des membres du groupe décident donc de partir en éclaireurs. Quelle ne sera pas leur surprise lorsqu’ils vont tomber sur le lac Nymphée, au milieu duquel s’épanouit une civilisation totalement inconnue de l’humanité, et composée d’êtres mi-hommes mi-poissons ! Mais l’accueil chaleureux dont ils vont bénéficier ne cache-t-il pas une réalité bien différente quant à la nature belliqueuse de cette étrange espèce… ?

J.-H. Rosny aîné (1856-1940) participa à la création de l’académie Goncourt dont il devint par la suite le président. On lui doit l’invention du roman préhistorique et les premiers chef-d’œuvre de la science-fiction moderne, dans la lignée d’un H.G. Wells dont il anticipa parfois les thèmes.

Feuilleter ce livre Ajouter à une liste
Partager
J.-H. Rosny aîné
A propos de l'Auteur J.-H. Rosny aîné
Voir sa page
J.-H. Rosny aîné (1856-1940) participa à la création de l’académie Goncourt dont il devint par la suite le président. On lui doit l’invention du roman préhistorique et les premiers chefs-d’œuvre de la science-fiction moderne, dans la lignée d’un H.G. Wells dont il anticipa parfois les thèmes.